aloevera

Quel entretien pour un Aloe Vera ?

Même si c’est une plante résistante et peu exigeante, nous vous rappelons ici les bons gestes à avoir pour l’entretien de l’Aloe Vera, au fil des saisons.
Très appréciée tant pour son feuillage original et élégant que pour ses multiples vertus, l’Aloe Vera est une plante grasse pleine de ressources.

Mieux connaitre l’Aloe Vera

Ses feuilles vertes et charnues contiennent un gel connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés médicinales cicatrisantes et hydratantes. C’est la raison pour laquelle l’Aloe Vera est très souvent utilisé dans les produits cosmétiques.

En plus de ses vertus thérapeutiques et cosmétiques, l’Aloe Vera est également une plante grasse incontournable pour la décoration végétale de votre maison.

Même si c’est une plante résistante et peu exigeante, nous vous rappelons ici comment l’entretenir au fil des saisons.

aloevera

Entretien de l’Aloe Vera : les bons gestes

Son exposition

Plante succulente originaire d’Afrique, l’Aloe Vera est plutôt adaptée à nos intérieurs puisqu’elle a besoin de chaleur et de soleil pour se sentir bien. Si vous souhaitez la sortir l’été, gare aux nuits trop fraîches ! Pensez à la rentrer si la température extérieure baisse en dessous de 10 degrés.

Elle trouvera parfaitement sa place auprès d’une fenêtre ou dans une véranda, avec une luminosité vive et modérée. Vous devrez cependant veiller à ne pas trop l’exposer directement au rayon du soleil, sous peine de voir ses feuilles jaunir et se dessécher.

Nous vous recommandons aussi d’éviter les pièces sombres, ou humides comme la cuisine ou la salle de bains.

L’arrosage et le rempotage

Pensez à arroser votre Aloe Vera une fois tous les 10 jours au printemps et en été. Surtout lorsque les températures sont chaudes et que la terre devient sèche en surface. L’Aloe Vera apprécie l’eau de pluie, ou de source, à une température ambiante. En effet, l’eau du robinet est souvent trop agressive pour elle à cause du calcaire. A l’automne et en hiver, gardez en tête que la plante est en repos végétatif. Veillez donc à réduire la fréquence de l’arrosage pendant cette période, à savoir une à deux fois par mois !

Quelque soit la saison, l’eau ne doit pas stagner dans la soucoupe afin d’éviter la pourriture des racines !

Il est indispensable de  rempoter l’Aloe Vera tous les 2 ou 3 ans, au printemps, dans un pot légèrement plus grand et avec un fond troué. Préférez un pot en terre cuite, et veillez à utiliser un terreau très drainant, ou une terre à cactée.

Petit plus : si vous souhaitez récolter les branches d’Aloe Vera pour un usage cosmétique ou thérapeutique, sachez qu’il est recommandé d’attendre au moins cinq ans afin que les principes actifs soient parfaitement développés.

 

Maintenant que l’Aloe Vera n’a plus de secret pour vous, vous auriez tort de vous en priver !

 

aloevera

Quel est l’entretien de l’Aloe Vera

Même si c’est une plante résistante et peu exigeante, nous vous rappelons ici les bons gestes à avoir pour l'entretien de l'Aloe Vera, au fil des saisons.