Peut-on avoir un petit potager en appartement ?

Vous rêvez de faire pousser quelques fruits ou légumes, de les voir grandir puis de déguster votre petite récolte personnelle ?

Vous rêvez de faire pousser quelques fruits ou légumes, de les voir grandir puis de déguster votre petite récolte personnelle ? Mais voilà, vous êtes sceptiques car vous vivez en appartement et vous pensez que c’est impossible.

Maison Bouture vous explique ce qu’il faut savoir pour créer un petit potager en appartement et quelles variétés de plantes potagères vous pouvez cultiver.

Si vous avez la possibilité de mettre des jardinières sur vos rebords de fenêtres, c’est l’idéal. Les plantes profiteront de la pleine lumière, du soleil, de la pluie et des nuits fraiches.

Si ce n’est pas le cas, pas de panique, les plantes resteront en intérieur, à proximité d’une fenêtre.

Certes elles seront mieux en extérieur, mais c’est aussi tout à fait possible de les conserver en intérieur, proche d’une source lumineuse pendant la saison estivale.

Avant tout, il est idoine de sélectionner des variétés de plantes de taille et de croissance modérées afin qu’elles n’envahissent pas tout votre espace.

Ainsi, toutes les plantes aromatiques peuvent se cultiver aisément en pot : thym, romarin, sauge, ciboulette, basilic, coriandre, menthe, ainsi que les différentes variétés de salades.

Vous pouvez autant utiliser des jeunes plants achetés, que faire vos propres semis de graines, selon vos préférences.

Quant aux petits fruits, les fraisiers sont les plus appropriés. Ils pousseront sans difficulté à condition de les exposer, le plus possible, au soleil afin que les fruits murissent.

Enfin, les tomates cerises, poivrons, piments de Cayenne ou d’Espelette peuvent, quand à eux, être cultivés en pot, mais seulement sur vos rebords de fenêtre. L’action d’un insecte polinisateur est nécessaire sur les fleurs pour obtenir des fruits.

Donc un petit potager en appartement est possible, à condition d’utiliser des variétés appropriées, de respecter un environnement le plus lumineux possible, et un arrosage adapté dès que le terreau est sec en surface.