pilea

Les principales maladies
des plantes

Isoler et identifier la maladie de votre plante

On vous rassure, la maladie d’une plante n’est pas nécessairement irrémédiable. Tout d’abord, lorsque vous vous apercevez que votre plante est malade, il est important de l’éloigner de vos autres végétaux afin d’éviter tout risque de contamination. Par la suite, pensez à vérifier que vous respectez scrupuleusement l’entretien de votre plante. Si ce n’est pas le cas, votre plante n’est peut-être pas malade mais son entretien doit probablement être réajusté. Nous vous conseillons donc de vérifier la fiche d’entretien de votre plante. Vous pouvez aussi jeter un œil sur notre infographie ci-dessous pour identifier le problème. 

 

marantaleuconera
blechnum

Les maladies des plantes, faciles à identifier

 Nous avons listé ci-dessous, les maladies les plus fréquentes que nous retrouvons chez les plantes. Ainsi que nos solutions pour leur redonner la santé.

L’oïdium : une maladie qui touche de nombreuses plantes :

Vous remarquez comme une poudre blanche sur les feuilles, fleurs ou tiges de votre plante ?  Il s’agit de l’oïdium. Cette maladie est provoquée par un arrosage insuffisant et un manque d’air. Elle arrive généralement en mai lors de temps sec. Dans ce cas, retirer les parties attaquées par ce dépôt blanc et ajuster votre arrosage ainsi que l’aération de votre pièce. 

Le mildiou : le cauchemard des jardiniers :

Vous apercevez des tâches brunes sur les feuilles de vos plantes avec de la moisissure, comme un duvet blanc, sur celles-ci ? Votre plante est alors très probablement atteinte de la maladie de mildiou. Si tel est le cas, retirez-les feuilles touchées et arrêtez de les vaporiser. En effet, le champignon peut se développer encore plus si le feuillage est mouillé. Vous pouvez également ajouter de la décoction d’ail pour lutter contre le mildiou (cette technique fonctionne aussi contre la rouille et les pucerons). Cette maladie est très fréquente dans les potagers où la pluie, l’humidité et les températures douces favorisent son développement.

Le pourrissement des racines :

Une sécheresse ou un arrosage trop intense sur votre plante peut provoquer un pourrissement de ses racines. Vous constatez dans un premier temps que vos racines noircissent, pour au final, pourrir totalement. Dans ce cas-là, il n’y a malheureusement pas d’autres solutions que de jeter la plante contaminée.

Apparition de tâches noires :

Vous constatez des tâches noires et jaunes sur votre feuillage. Parfois, quelques-unes de vos feuilles se détachent et tombent. Pour ce cas de figure, il vous faudra retirer les feuilles tâchées immédiatement pour ne laisser que celles en bon état. Votre pièce doit manquer d’aération, pensez alors à ouvrir votre fenêtre de temps en temps afin de faire circuler plus d’air. 

La rouille :

Cette maladie atteint surtout les plantes de jardins. Vous allez apercevoir sur la partie inférieure de la feuille des tâches marron et orange ainsi que des tâches rouges sur la partie supérieure de la feuille. Trop d’arrosage (ou de pluie) sont à l’origine de cette maladie. Pour soigner cette infection, vous pouvez utiliser de l’engrais naturel, à plus forte dose que d’habitude. 

Les principales maladies des plantes

De quelle maladie est atteinte ma plante ? Ses feuilles sont jaunes et ont tendance à tomber ? Elles présentent des tâches ?
Comme nous, nos plantes peuvent tomber malade malgré un entretien rigoureusement appliqué. Si c’est le cas, il convient d’isoler la plante malade, d’identifier la maladie et de la soigner.