Les plantes et les chats

La cohabitation entre les plantes d’intérieur et les chats est parfois délicate.

La cohabitation entre les plantes d’intérieur et les chats est parfois délicate. Certains mordillent le feuillage, d’autres griffent les troncs, grattent la terre ou pire encore font tomber vos plantes par terre. En somme, cela peut vite devenir cauchemardesque !

Alors, quelles sont les solutions pour protéger vos plantes d’intérieur de votre compagnon à quatre pattes bien-aimé ? Maison Bouture vous dévoile 5 conseils et astuces simples.

En tout premier lieu, vous devez savoir qu’un certain nombre de plantes sont toxiques pour les animaux, chien comme chat, et peuvent les mettre en danger voire dans certains cas leur causer la mort. Alors, mieux vaut se prémunir !  De manière générale, toutes les plantes qui ont une sève de couleur blanche peuvent-être considérées comme toxiques. Parmi les plantes d’intérieur toxiques les plus répandues, on retrouve le Dieffenbachia, Croton, Ficus, Chlorophytum, Philodendron, Caladium, Anthurium, Euphorbe, Yucca… La liste étant non exhaustive, il est préférable de renseigner au préalable.

Avant tout  le fait que votre chat soit attiré par les plantes est un phénomène plus que naturel et instinctif. Il représente pour lui est une aide digestive importante jouant un rôle de purge permettant de rétablir un équilibre alimentaire dû à un manque de fibres.

plante

Ainsi, les solutions pour palier à cela sont aussi nombreuses que variées. La première consiste à lui réserver une plante, rien qu’à lui, adaptée à ses besoins et qui lui offrira les fibres nécessaires : la fameuse herbe à chat !

Aussi, les plantes représentent une aire de jeux formidables pour les chats d’intérieur. Dès qu’il ne dort plus sa seule et unique préoccupation est le jeu ! Son environnement doit donc être le plus riche et diversifié possible : arbre à chat, griffoir, balles de jeux, boite en carton, perchoirs aux niveaux des fenêtres… Plus il aura des jouets à sa disposition et plus il négligera vos plantes !

La troisième solution est la mise en place d’un paillage au pied de vos plantes avec de gros galets, des écorces ou des pommes de pin qui limitera son envie de gratter la terre.

plante

L’utilisation de répulsifs naturels tels que des écorces d’agrumes – citron ou orange- disposées à même la terre ou encore des huiles essentielles de menthe poivrée ou citronnelle mises sur les poteries l’éloigneront sans délai. De petits bambous ou pics à brochettes en bois plantés à la verticale peuvent  aussi être dissuasifs !

Enfin, certains propriétaires n’hésitent pas à passer en mode « dressage » et utilisent un vaporisateur. Ainsi, à chaque fois que votre chat tente une action inappropriée, il reçoit une pulvérisation d’eau. L’inconvénient de cette méthode est qu’il faut prendre le chat en flagrant délit !

Chaque chat ayant ses propres goûts, avec un peu de patience vous finirez par trouver l’astuce qui convienne et permettre une cohabitation chat et plantes salutaire, pour le bonheur de tous !