Les plantes d’intérieur toxiques

Vous l’ignorez peut-être mais certains végétaux que vous avez chez vous peuvent s’avérer toxiques. Ils sont donc dangereux pour la santé des membres de votre famille… ou celle de votre animal de compagnie ! Zoom sur les plantes d’intérieur toxiques que vous devez savoir identifier ! Certaines plantes d’intérieur sont toxiques et peuvent être nocives pour le système digestif, ou provoquer des réactions allergiques bien plus graves encore. Ainsi, il est donc impératif de connaître le nom de chacune des plantes de votre intérieur, et leur toxicité, pour la sécurité de vos enfants, et de vos animaux.
Si vous faites le choix d’avoir des plantes d’intérieur toxiques chez vous, assurez-vous d’appliquer certaines mesures afin d’éviter tout accident.

Des risques d'empoisonnement

Il est important de savoir que les empoisonnements par ingestion ou simple contact avec des plantes toxiques représentent 14% des intoxications. Cependant, pour que l’intoxication soit dangereuse, voire mortelle, la dose ingérée doit être conséquente. Le plus souvent, le simple goût en bouche de la plante toxique dissuade d’en ingérer davantage. Aussi, les vomissements que l’ingestion provoque permettent normalement d’éliminer une grande partie du poison. Mais cela peut tout de même rendre la victime malade plusieurs heures. Dans le cas d’un enfant en bas âge, il est alors préférable d’aller consulter un médecin.

Quelles sont les plantes d'intérieur toxiques les plus répandues ?

On recense plus de sept cents plantes (d’intérieur ou d’extérieur) contenant des substances toxiques, et dangereuses pour la santé. Certaines plantes d’intérieur toxiques dégagent des allergènes, d’autres s’avèrent irritantes ou toxiques uniquement par le toucher. La liste des ces plantes d’intérieur toxiques est longue.
Nous allons mettre en lumière ici les plantes d’intérieur toxiques les plus répandues, et que vous pouvez être susceptibles d’avoir à la maison. Ainsi, vous serez en mesure de les identifier facilement et de vous en méfier.

En cas d’ingestion, le Caladium peut provoquer de graves brûlures de la bouche, ou une suffocation.

L’Aloe Vera, dont les vertus ne cessent d’être vantées pour les adultes, notamment pour la peau, est en fait une plante d’intérieur qui s’avère toxique pour les enfants. En effet, ces derniers risques des réactions cutanées importantes, en cas de contact direct. De plus, en cas d’ingestion, l’Aloe Vera peut avoir un effet laxatif sur les enfants.

Le Laurier rose, plante si belle et appréciée, est extrêmement toxique. Elle peut provoquer des diarrhées, des irritations, des problèmes respiratoires et des somnolences, et peut même être mortelle.

Le Lierre, très répandu dans nos maisons, est aussi dangereux. En effet, l’ingestion de ses feuilles ou de ses baies peut entraîner de graves problèmes respiratoires.

Méfiez-vous également des Ficus, des Crotons, des Yuccas, du Gui et des Dieffenbachia qui font également partie des plantes vertes d’intérieur qui sont toxiques.

Somptueux, même s’il est moins connu, le Gloriosa superba est sans aucun doute la plante d’intérieur la plus toxique et nocive pour la santé. Elle est souvent apparentée aux colchiques, et est considérée comme tout aussi dangereuse. En effet, elle peut provoquer des intoxications très dangereuses.

Soyez également vigilants en ce qui concerne les plantes fleuries, qui elles aussi peuvent être toxiques. Par exemple, si vous aimez le Lys, le Clivia, l’amaryllis ou encore l’Anthurium, gardez en tête qu’elles contiennent du poison. Manipulez-les avec précaution, avec des gants, et placez-les dans des endroits inaccessibles aux petites mains (ou pattes !).

Vous pouvez d’ailleurs consulter tous nos conseils de précautions à prendre dans notre article : Plantes toxiques, les précautions à prendre !