Label MPS

Le Label MPS, c’est quoi ?

Le label MPS – Milieu Programma Sierteel – a pour vocation de s’inscrire dans une démarche éco-responsable de développement durable et de meilleur respect de l’environnement. Nous vous expliquons quels sont les engagements de ce label et pourquoi nous y sommes attentifs.

Les différents labels MPS

Il existe 3 labels MPS : MPS-A, MPS-B, MPS-C
La classification repose sur un référentiel mondial et est basé sur un nombre de points.

Ainsi, les productions horticoles labellisées MPS-A sont celles qui pratiquent les meilleures techniques en terme de préservation et de protection de l’environnement. Elles répondent à des critères très exigeants de consommation d’engrais, d’énergie, d’eau, de pesticides, herbicides, fongicides, insecticides et d’émissions de CO2.

En 2020, ce label est utilisé dans 52 pays.

Ce que le label MPS signifie pour Maison Bouture

Chez Maison Bouture, nous sommes sensibles à ces démarches de respect de l’environnement. Ainsi, nous sélectionnons nos producteurs avec attention et nous priorisons tous ceux qui adhèrent au label MPS. Cela nous garantit une culture responsable.

Maintenant que vous savez comment nous choisissons nos producteurs, découvrez notre sélection de plantes !

Pour en savoir plus sur le label MPS

Retrouvez-vous toutes les informations et explications de ce label sur le site officiel :
👉🏻 https://my-mps.com/france/

Schefflera
tradescantia tricolore
pilea

Le Label MPS, c’est quoi ?

Créé en 2007 au Pays-Bas, le label MPS – Milieu Programma Sierteel – est un label officiel qui a pour but d’améliorer les techniques et les pratiques des cultures horticoles.

Ce label a pour vocation de s’inscrire dans une démarche éco-responsable de développement durable et de meilleur respect de l’environnement. En effet, le label MPS permet de mesurer l’impact environnemental des productions horticoles.

Concrètement, cela se traduit par le contrôle des intrants des exploitations des producteurs adhérents : eau, énergie, fertilisants, engrais chimiques, traitements phytosanitaires, mode de gestion des déchets, etc. S’engager avec ce label signifie aussi renoncer à certains produits considérés comme dangereux pour l’homme et pour l’environnement.