Comment prendre soin de ses plantes grasses ?

Pour prendre soin de ses plantes grasses ou succulentes, rien de plus simple à condition de comprendre leurs besoins et de respecter quelques consignes.

Pour prendre soin de ses plantes grasses ou succulentes, rien de plus simple à condition de comprendre leurs besoins et de respecter quelques consignes.

Idéales pour les débutants ou les oublieux, les plantes grasses sont très peu exigeantes en eau et luminosité et nécessitent que peu d’entretien. Bref, parfait pour les novices car leurs feuilles charnues constituent une véritable réserve d’eau que la plante va venir puiser au fil de ses besoins. Donc pas d’inquiétude en cas d’oubli d’arrosage.

Originaires de l’hémisphère Sud, elles apprécient la chaleur, ont de faibles besoin en eau et nécessitent un substrat léger et bien drainant, composé pour moitié de sable et de terreau pour plantes vertes. Vous pouvez aussi alléger le terreau avec de la perlite, de la roche volcanique ou du gravier fin.

À la belle saison, du printemps à la fin de l’été, une exposition en extérieur au soleil ou à la mi-ombre est préférable, sachant que l’ombre peut aussi leur convenir. Prenez soin de les acclimater doucement aux rayons du soleil en augmentant chaque jour progressivement le temps d’exposition, sans quoi le soleil risque de brûler les feuilles et des tâches brunâtres irrémédiables apparaitront.

echeveria

Question arrosage, rien de plus simple, laissez la nature faire. Les intempéries couvriront ses besoins en eau, à l’exception des périodes caniculaires où les succulentes apprécieront un ajout ponctuel. En automne et hiver, trois possibilités s’offrent à vous. Avec leurs feuilles pleines d’eau, les succulentes sont gélives et peuvent souffrir du gel en une seule nuit. Quelques précautions sont donc à prendre :

  • – Soit vous les rentrez en intérieur dès les premières gelées, et vous les arrosez modérément une fois par mois seulement en laissant bien évacuer le surplus d’eau d’arrosage.
  • – Soit vous les laissez en extérieur « au sec » c’est-à-dire à l’abri des intempéries et couvert d’un voile d’hivernage tout l’hiver.
  • – Soit vous les remisez dans une pièce hors gel, sans arrosage jusqu’au printemps prochain, où vous les re-sortirez en extérieur profiter du soleil et des pluies printanières pour un réveil en douceur.

Enfin, si vous avez le moindre doute, gardez juste en tête que « les cactées préfèrent être oubliées que trop arrosées. »