Comment nettoyer le feuillage de vos plantes d’intérieur ?

Souvent négligé, le nettoyage du feuillage des plantes d’intérieur est pourtant l’un des premiers soins à leur apporter.

Tellement simple, peut-être même trop justement, on se dit que ce n’est pas vraiment utile ou pas assez technique pour nos petites protégées. Au combien nous avons tort ! La poussière qui s’amasse sur les feuillages obstrue les molécules qui captent la lumière et qui assurent le processus de photosynthèse et de production de matière organique et donc de croissance des végétaux. Ce geste innocent de les libérer de la poussière est donc plus que capital pour les plantes.

Maison Bouture vous explique en détails 3 manières différentes de nettoyer ses plantes d’intérieur en fonction des variétés et des tailles.

  • 1. Pour les plantes XL difficilement déplaçables ou les grands feuillages des plantes tropicales, type Monstera ou Alocasia, il convient d’utiliser un linge ou une micro fibre humidifiée avec de l’eau déminéralisée ou de l’eau du robinet que vous aurez au préalable laisser reposer quelques jours, permettant l’évaporation de quelques constituants comme le chlore.
  • Vous pouvez aussi diluer un peu de bière à l’eau pour augmenter l’effet de brillance du feuillage. À passer délicatement sur chaque feuille, cela demande un peu de dextérité, mais le coup de main est vite pris.
  • 2. Pour les cactus, on favorisera l’utilisation d’un pinceau afin d’enlever la poussière, les fils de poussière ou encore les petites toiles d’araignées tissées entre les épines des cactus. Pour les plantes succulentes dont les feuilles charnues gorgées d’eau cassent vite, l’utilisation d’un pinceau est également recommandée.

 

  • 3. Enfin, pour les plantes de tailles moyennes et au feuillage plutôt fin et fragile, préférez un passage sous la douche à température ambiante quelques minutes afin de retirer l’intégralité des salissures.

Si la saison le permet, n’hésitez à mettre vos plantes en extérieur quand il pleut, c’est écologique, économique et mère nature fait le travail à votre place. Pourquoi ne pas en profiter ! Enfin, pour un entretien optimal, pratiquez ce nettoyage tous les 15 jours à 3 semaines et surtout en hiver lorsque les jours sont courts et que la luminosité est faible. En été, vous pouvez vous permettre d’espacer davantage ces entretiens.

 

Alors, à vos chiffons ! Et constatez par vous-même les bienfaits notables que cela leur procure : les feuilles devenues plus brillantes reflètent ainsi chaque rayon de lumière et illuminent votre intérieur.