Comment bouturer des cactus ?

Bouturer des cactus est une aventure ludique à réaliser dont vous ne saurez plus vous passer dès votre premier succès. On vous explique en détail les différentes alternatives de bouture possibles et on vous dévoile quelques précieux conseils.

La première possibilité, la plus aisée mais peut-être la plus longue à réaliser, est d’attendre la formation d’un rejet, de le séparer délicatement de la plante mère avec des racines pour ensuite le replanter. Mais encore faut-il avoir la possibilité d’en prélever, direz-vous ? Voici donc notre astuce pour favoriser l’apparition de rejets.

Maison Bouture vous recommande de conserver volontairement le cactus mère dans un pot de petite taille. En effet, un déséquilibre s’opère entre la masse aérienne et souterraine du cactus et il développe des rejets pour le rétablir.

La seconde option, réservée aux plus avertis ou audacieux qui souhaitent expérimenter la bouture en eau ou en terre, consiste à prélever à l’aide d’un outil propre et aiguisé une partie saine sur un cactus mère.

Selon les variétés, ce peut-être une tige, un rameau, une raquette ou encore une boule.

Vaporisez de l’eau sur les parties sectionnées afin de stopper l’écoulement de la sève. Puis, laissez sécher à température ambiante, à l’abri du soleil direct, pendant 48 h, votre bouture afin qu’un cal de cicatrisation se forme. Cette étape primordiale permet simultanément de favoriser l’apparition de racines et aussi d’éviter les maladies.

Dès lors, vous pourrez soit, mettre le pied de votre bouture en eau sans qu’elle ne repose sur elle-même afin de faciliter la formation de racines, ou la planter directement en terre, en humidifiant seulement le terreau une fois par semaine, sans mouiller la bouture.

Naturellement, il vous faudra utiliser une terre légère et drainante adaptée aux cactus et garder votre bouture à l’abri des courants d’air et du soleil direct, le temps que les racines prennent sous environ 8 à 12 semaines. Vous testez ?